Wihr-au-Val

Village viticole
Population : 1205 habitants (source INSEE 2006)
Superficie : 1254 haBlason de la commune de Wihr-au-Val

Présentation

Située au pied du Sonnenberg, la localité de Wihr-au-Val doit son origine au château de chasse que le Duc franc Bonifacius aurait fait construire à cet endroit entre 660 et 671. La première mention du village est datée de 896. Le village s’est appelé successivement : Bonifacii Villare, puis Wihre, Weyer et enfin Wihr-au-Val.
En 1100, le village après avoir été la propriété de l’abbaye de Munster appartient aux Ribeaupierre, et devient le siège d’un bailliage de cette famille. Wihr-au-Val est entouré de remparts en 1279. Incendié et dévasté à plusieurs reprises, la dernière fois le 18 juin 1940, lors de l’offensive allemande dans la vallée, Wihr-au-Val renait à chaque fois de ses cendres.
Seul village viticole du canton de Munster, Wihr-au-Val et son vignoble participent à la diversité des paysages de la vallée de Munster qui s’enorgueillit de posséder une appellation contrôlée pour la production des vins d’Alsace : les « Côtes du Val Saint-Grégoire ».

A voir - à faire

La porte fortifiée

Admirez la porte fortifiée, qui se dresse à l’entrée de l’ancienne cité médiévale. Elle est érigée en même temps que le mur d’enceinte. Détruite le 18 juin 1940, ainsi que la presque totalité du village, lors d’un bombardement d’artillerie de l’armée allemande, elle est reconstruite entre 1958 et 1960. Non loin se trouvent les ruines de l’ancien château seigneurial.

L’église Saint-Martin

Plus loin, à droite, se trouve l’église Saint-Martin construite de 1868 à 1873 pour remplacer l’ancienne église qui se trouvait sur le cimetière actuel et qui était devenue trop exiguë. Lors des combats du 18 juin 1940, elle est fortement endommagée par un incendie. Le clocher est alors entièrement détruit. L’église abrite des statues datant du XVème au XVIIIème siècles ainsi qu’un orgue remarquable de facture parisienne « Mutin-Cavaillé-Coll ».

La chapelle ossuaire Saint-Michel

Près de l’église Saint-Martin, dans le cimetière, cette chapelle-ossuaire datée de la fin du XVème siècle est un témoin exceptionnel de l’expression populaire de la relation de l’homme à la mort.

La chapelle Ste-Croix

Par la sortie nord, prendre le chemin qui conduit à la chapelle Sainte-Croix, construite en 1736 à l’emplacement d’une croix réputée miraculeuse et confiée à partir de 1763 à la garde d’un ermite. Détruite peu après la Révolution française, elle fut reconstruite en 1806. Elle est rendue au culte en 1814. Selon la légende, un ermite se serait installé à l’emplacement de cette chapelle au cours du XVIIIème siècle. Elle a fait, récemment, l’objet d’une complète restauration.

La fontaine aux enfants

Retour par un des derniers chemins de Croix encore existant. A 200 m, prendre le sentier qui conduit au « Kìnderbrénnla » (la fontaine aux enfants) où selon la légende, les cigognes venaient chercher les enfants qui naissaient dans la fontaine.

Contacter la Mairie de Wihr-au-Val

9 Grand Rue, 68230 Wihr-au-Val
Tél. : 03 89 71 11 22.
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Horaires d'ouverture de l'office de tourisme :

Novembre & décembre et de janvier à mars : 
Lundi à vendredi : 10h - 12h et 14h - 17h
Samedi : 10h - 12h et 14h - 16h

En avril, mai, juin, septembre et octobre : 9h30 - 12h30 et 14h - 18h
Samedi : 10h - 12h et 14h - 16h

En Juillet et août : 
Lundi à vendredi : 9h - 12h30 et 13h30 - 18h30
Samedi : 9h - 12h30 et 13h30 - 18h et dimanche 9h - 13h

Plan de situation :

Vallée de Munster en Alsace

Inscrivez vous à notre newsletter

Office de Tourisme de la Vallée de Munster 2019 - Mentions légales - Espace Pro