Developpe par Vallee de Munster

La ville de Munster

chef lieu de canton et cœur historique de la Vallée de Munster
Population : 5125 habitants (source INSEE 2006)
Superficie : 878 ha

Ville de Munster (Alsace)

Contacter la mairie de Munster

1 Place du Marché - 68140 MUNSTER
Tél. : 03 89 77 32 98
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Présentation historique

Une abbaye

Munster s’est progressivement constituée autour de l’abbaye bénédictine fondée vers 660 à la confluence des deux Fecht. Cette abbaye était dédiée à Saint-Grégoire, d’où l’ancienne dénomination de Val-Saint-Grégoire pour la vallée. En 1235, l’un des abbés donne les deux tiers de ses droits de juridiction à l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen, qui s’empresse de les transmettre peu de temps plus tard aux habitants. En 1308, la ville est entourée de remparts ; elle s’associe avec neuf autres villages de la vallée pour constituer la même année la communauté du Val et de la Ville de Munster, ou communauté du Val-Saint-Grégoire, qui va durer jusqu’en 1847.
Victime de plusieurs incendies au Moyen Age, Munster entre dans la Décapole en 1354. Entre 1542 et 1559, les trois quarts des habitants passent à la Réforme protestante et, en 1575, par le traité de Kientzheim, le monastère reconnaît la liberté de confession des habitants, et s’engage à payer le pasteur de Munster.

Période trouble

La guerre de Trente Ans (1618-1648) est une des périodes les plus tragiques de l’histoire de la ville et de la vallée. Une cascade de malheurs s’abat sur les habitants : soldatesque, famine, épidémies et rigueur du climat en réduisent considérablement les effectifs. En 1652, les Lorrains viennent encore y faire des ravages. En 1659, le premier abbé français, Dom Charles Marchant, vient occuper le siège abbatial. L’abbaye fortement malmenée sera reconstruite entre 1682 et 1686, à l’exception du palais abbatial terminé entre 1786 et 1789.
Au XVIIIème siècle, les habitants se rebellent à plusieurs reprises contre l’autorité du préteur royal, refusant de payer les impôts et de prêter serment à la nouvelle constitution. Le 25 juillet 1789, la Bastille munstérienne (l’Hôtel de Ville) est prise d’assaut par les habitants de la grande vallée. Le XIXème siècle est celui de l’industrialisation et de la modernisation, de l’ouverture de la ville vers le monde extérieur.

Les temps modernes

En 1860 la route de la Schlucht est ouverte. La voie ferrée Munster-Colmar réalisée en 1868 est prolongée en 1893 jusqu’à Metzeral. À la veille de la Première Guerre mondiale, Munster compte 6000 habitants; c’est une ville prospère, grâce à l’industrie et au tourisme. Depuis 1871, c’est aussi un important centre douanier dû à la proximité de la frontière franco-allemande sur la crête vosgienne.
Pendant la Première Guerre mondiale, Munster subit quotidiennement des bombardements et à la fin août 1915 les habitants sont évacués. Munster est détruite à 85%. Dès le lendemain de l’armistice de 1918, la reconstruction est entamée.
Occupée le 18 juin 1940 par l’armée allemande, elle sera libérée le 5 février 1945.

La ville aujourd’hui

Munster bénéficie de l’extraordinaire attrait des paysages qui l’entourent et qui sont un capital touristique indéniable. Les difficultés rencontrées au cours des dernières années par l’industrie textile ont amené la ville à créer, à partir de 1971, une zone artisanale et industrielle dans le quartier Est, le long de la route Munster-Colmar.

Promenade dans la ville de Munster

La place du Marché

Munster Place du Marche Noel

C’est le cœur historique de la ville. Dans sa proximité immédiate a été fondée l’abbaye. Vers le nord se dresse l’Hôtel de Ville, dont la façade date de 1550. C’est ici que se réunissait le conseil de la communauté. Belle façade Renaissance, surmontée de l’aigle bicéphale, qui rappelle l’ancienne appartenance de Munster au Saint Empire romain germanique. Sur la porte d’entrée, le blason de Munster évoque la façade stylisée d’une église romane. A l’intérieur, plusieurs pierres sculptées proviennent de l’ancienne église abbatiale.
En face de l’Hôtel de Ville, existe encore une partie de l’ancien palais abbatial datant de 1789. Il est percé d’un passage qui permet d’accéder aux ruines de l’ancien cloître. Il ne reste que peu de chose de l’abbaye : quelques arcades datant de la fin du XVIIème siècle, une aile du palais abbatial, et le bâtiment des prélats. Situé à côté des ruines du cloître, ce dernier accueille actuellement le Parc naturel régional des Ballons des Vosges et l’Office de Tourisme de la Vallée de Munster. A voir tout particulièrement une belle porte gothique dans le mur du cloître.
Sur la place du Marché, la fontaine au Lion a été érigée en 1576 par les Munstériens suite au traité de Kientzheim qui reconnaissait la liberté de confession des habitants de la vallée. La tradition orale raconte que, chaque fois que la ville était en conflit avec l’abbé, elle tournait le lion de telle manière qu’il montrait son postérieur à l’abbaye, ce qui mettait l’abbé dans une colère noire…

La Grand-rue et le bâtiment de la Laub

La Grand-rue, principale artère commerçante de la ville, entièrement rénovée permet de se faire une idée du dynamisme de la ville.
Parallèlement à la Grand-rue, la rue St-Grégoire abrite la salle de la Laub. Cet édifice, pourvu d’arcades se trouvait à l’origine sur la place du Marché. Il a été démonté et reconstruit à l’emplacement actuel en 1867-1869. La pierre d’angle de 1503 en rappelle la date de construction. Il a servi de marché couvert, de lieu de réunion des représentants de la communauté. C’est du haut de son escalier que les décisions et les décrets du conseil étaient annoncés.

Les églises

Eglise protestante de Munster

L’imposante église protestante de Munster, construite de 1867 à 1873, en grès rose dans un style néoroman, se voit de loin et signe le paysage munstérien. Sur le côté sud, trois pierres tombales adossées au mur rappellent le souvenir d’anciens habitants de Munster. En face de l’église protestante se dresse l’église catholique dédiée à Saint Léger. Construite à l’emplacement d’une chapelle datant du XIIème siècle, elle a servi au culte catholique puis protestant, puis aux deux confessions sous forme de simultaneum, avant de revenir en 1874 au culte catholique.

En face de la tour aux cigognes, place du marché, datant de 1872, on peut voir une maison dont la partie supérieure est rehaussée d’un colombage. Elle date de 1572 et est une des plus vieilles maisons de Munster. Rue des Clefs, se situe « s’Musikhisla », une petite maison datant de la fin du XVIIIème siècle et qui a servi de corps de garde à l’une des usines Hartmann qui se trouvait à côté. Non loin, vous trouverez l’enclos aux cigognes. En effet, depuis 1984, Munster est l’un des centres de réintroduction des cigognes en Alsace.

Le parc André Hartmann

Parc Hartmann à Munster (Alsace)

Prendre à gauche de l’église protestante et remonter la rue Sébastopol en direction de la gare, dont le bâtiment date de 1868.
A proximité de la gare, visitez le parc André Hartmann réalisé sous la magistrature de Frédéric Hartmann (1857-I880). À côté du kiosque central, se trouve le rocher en granit portant une effigie en bronze de Frédéric Kirschleger, botaniste munstérien (1804-1869). Le parc est actuellement en rénovation totale.

Le parc Albert Schweitzer et le parc de la Fecht

Parc de la Fecht à Munster (Alsace)

Il se situe en face de la place de la salle des fêtes près de l’espace culturel Saint-Grégoire. Admirez en passant la fontaine en grès rose du XVIIIème siècle. A l’origine, elle se trouvait dans l’ancien jardin à l’anglaise des Hartmann. Miraculeusement épargnée par la 1ère Guerre mondiale, elle a été déplacée en 1919. En plus du calme qui y règne, le Parc Albert Schweitzer est doté de statues : les statues de sphinx achetées en 1815 par Frédéric Hartmann et les griffons, gardiens des trésors… Plus loin, se trouve le Parc de la Fecht, dont l’étang est bordé par une statue de Neptune. Non loin de là se trouve la Piscine de Munster, le grand complexe nautique de la Vallée de Munster.

La dynastie Hartmann

Pendant près d’un siècle et demi, les Hartmann ont régné sur la vallée de Munster. Industriels, mécènes et hommes politiques influents, ils ont transformé en profondeur la vie des habitants, modernisant la ville et désenclavant la vallée en l’ouvrant aux innovations techniques.
Le fondateur de la famille est André Hartmann (1746-1837). Arrivé à Munster en 1783, il s’associe à Riegé pour la direction d’une usine textile. En octobre 1789, il est seul propriétaire de l’usine et en 1818 il crée avec ses deux fils, Frédéric et Henry, une nouvelle société : Hartmann et Fils. Il fut un des premiers maires de Munster.
Frédéric Hartmann-Metzger (1772-1861), fils aîné d’André Hartmann, est élevé en 1846 au rang de pair de France. Avec son frère Henry, il fait construire, de 1840 à 1860, la route de la Schlucht.
Jacques Hartmann (1774-1839) est le fondateur de la filature du Hammer, construite à partir de 1818, et qui fut considérée comme l’un des plus beaux bâtiments industriels d’Alsace.
Frédéric Hartmann (1822-1880), après des études d’avocat à Paris, vient s’occuper des affaires familiales à Munster. Maire de Munster de 1857 à 1880, il modernise et agrandit sa ville en faisant construire un nouveau quartier, la ligne de chemin de fer Munster-Colmar (1868), le temple protestant, l’école maternelle et l’école supérieure ou Realschule. Il fut également membre du Conseil général du Haut-Rhin et député protestataire à Bordeaux en 1871.

Histoire et patrimoine de la ville de MunsterVisiter Munster (Alsace)

La ville a édité un livret-guide pour visiter Munster (Alsace) . Cliquez sur l'image ci-contre pour voir le document. Disponible en Mairie ou à l’Office de Tourisme de Munster.

Le Dichterwaj, sentier des poètes à Munster.Sentier des Poètes - Dichterwaj

C'est un circuit d'une durée de 2 heures. Départ au Parc Hartmann. La commune de Munster imprime en ce moment le guide sur le sentier des poètes alsaciens. En cliquant sur l’image ci-contre, vous pouvez déjà lire le pdf du guide.

« Promouvoir à la fois notre langue régionale et notre environnement : c’est l’objectif de Munster avec ce « Dìchterwaj », le premier sentier des poètes alsaciens !
Ich wìnsch èich a scheeni Entdeckùng vo ùnserem Dìchterwaj, ùn vo ùnserer Stàdt Mìnschter : viel Spàss ! Redda devo, dàss ànderi Litt züe ùns kùmma fér vo dam Dìchterwaj za profitìara.»
Pierre DISCHINGER, Maire de Munster

Promenades circulaires proposées par le Club Vosgien

Pour ces promenades proposées par le Club Vosgien aux alentours de Munster, le départ est prévu Place de la salle des fêtes. À partir de là, il est possible d’emprunter les chemins qui mènent aux versants sud et nord du Moenchberg, au Baechlé et au Fesseneck. Vous pouvez vous diriger aussi vers l’Untersolberg, le chêne Voltaire ; en liaison avec le chemin du Narrenstein, vers le Dubach (cigognes) ou vers le Schlosswald pour accéder aux ruines du Schwarzenbourg.

La promenade du Narrenstein

Partir de la place du marché, passer devant l’église catholique, prendre à gauche, puis traverser le pont de la Fecht. On arrive devant la caserne des pompiers, derrière laquelle se dresse un promontoire rocheux, le Narrenstein. Prendre le sentier qui y mène. Du sommet du promontoire, la vue permet d’embrasser d’un seul regard la ville de Munster et les montagnes environnantes.
En face, le village d’Eschbach-au-Val et la masse imposante du Solberg et du Petit-Ballon. La légende veut que le Narrenstein (rocher du fou) doive son nom à un chevalier qui, au retour d’une visite à sa bien-aimée, resta plongé dans ses pensées et, n’ayant pas vu le rocher, tomba du haut de la falaise.

Parcours de santé

Parcours de sante du Dubach à Munster (Alsace)

Vous pouvez profiter du parcours de santé du Dubach, de la promenade du Narrenstein et des promenades proposées par le Club Vosgien.
La ville est traversée par un itinéraire cyclable, du Badischhof (en venant de Griesbach) jusqu’au chemin du Nagelstall (près des courts de tennis).

Un sentier des poètes/Dichterweg, inauguré récemment, prend son départ en face de la gare au début du Parc André Hartmann. Il propose la découverte d’un certain nombre de poètes alsaciens par des panneaux bilingues, reliant ainsi promenade de détente et patrimoine littéraire de l’Alsace.

Téléchargez le plan de la ville de Munster (Alsace)

Plan de Munster (68140 - Alsace)